Juan Diego Florez

Juan Diego Florez

Juan Diego Flórez, adoubé « roi du répertoire du bel canto » par le New York Times, est devenu depuis sa signature chez Decca en 2001 le ténor lyrique de prédilection des amoureux de la grande musique, colorant les notes comme un peintre colorerait un tableau.

Biographie complète Site Internet

Biographie

Juan Diego Flórez, adoubé « roi du répertoire du bel canto » par le New York Times, est devenu depuis sa signature chez Decca en 2001 le ténor lyrique de prédilection des amoureux de la grande musique, colorant les notes comme un peintre colorerait un tableau.

Fort d’une maîtrise éprouvée du bel canto, d’une présence scénique des plus affirmées et d’une rare musicalité, Juan Diego Flórez occupe une place spéciale parmi les grands ténors de notre temps. Il naquit au Pérou en 1973 et commença son apprentissage musical à Lima avant de partir pour le Curtis Institute de Philadelphie. Son expressivité attira une attention internationale suite à ses débuts sur scène en 1996 dans Matilde di Shabran de Rossini au Festival d’Opéra Rossini à Pesaro. Flórez, alors âgé de 23 ans, fit sensation tant auprès des critiques que du public et fut d’emblée invité à se produire à La Scala de Milan la même année. Il est resté depuis constamment sollicité dans tous les plus grands opéras du monde et collabore étroitement avec les plus grands chefs d’orchestre.

S’étant imposé comme principal interprète de bel canto de notre époque, Flórez a été particulièrement célébré pour ses premiers rôles dans Rossini, Donizetti et Bellini, ainsi que dans les opéras de Verdi (Rigoletto et Falstaff), Puccini (Gianni Schicchi), Gluck (Armide), Mozart (Mitridate) et Nino Rota (Il cappello di paglia di Firenze). En 2007, il rompit une tradition de 70 ans en donna un bis à la Scala. Après des applaudissements des plus insistants, il interpréta “Ah! mes amis” de La Fille du régiment de Donizetti avec ses neuf contre-uts. Il fit également sensation l’année suivante au célèbre Metropolitan Opera de New York en réponse à une demande fervente du même air.

En plus de ses représentations opératiques, Juan Diego Flórez est également un récitaliste et un soliste reconnu dans des compositions telles que le Stabat Mater et la Messa di Gloria de Rossini. Il est un artiste exclusif à Decca depuis 2001. Sa discographie comprend de nombreux albums solo et des captations d’opéras complets sur CD et DVD. Nombre d’entre eux ont été récompensés de prix internationaux, notamment d’un Echo Klassik, d’un Gramophone Award et d’un International Classical Music Award. Ses principaux succès incluent des enregistrements de La sonnambula de Bellini, en CD avec Cecilia Bartoli et en DVD avec Natalie Dessay, Orphée et Eurydice de Gluck avec Ainhoa Garmendia, l’abum Bel Canto Spectacular nommé aux Grammy en 2010 pour la « Meilleure performance vocale Classique », et Santo, un album de chants sacrés. Zelmira de Rossini, enregistré lors du Festival Rossini de Pesaro en 2009 fut acclamé par la critique après sa sortie commerciale en 2012 sur DVD et Blu-Ray, alors que Matilde di Shabran captéau Teatro Comunale de Bologne reçut des critiques extatiques l’année suivante. Le premier album de Flórez entièrement en français, L’Amour, parut en 2014 et son premier album de chants populaires napolitains et italiens Italia sortit en 2015.

Au cours des récentes saisons, Flórez a séduit les publics du Met, de La Scala, du Royal Opera House de Covent Garden à Londres, de l’Opéra national de Vienne, de l’Opéra national de Bavière et du Festival de Salzbourg.

Il est attendu prochainement au Last Night of the Proms, dans Werther de Massenet à Bologne dans La Sonnambula de Bellini et dans Roméo et Juliette de Gounod au Staatsoper de Vienne.

 

Le ténor péruvien a été primé à maintes reprises, recevant notamment le Premio Abbiati, le Rossini d’Oro et le Prix Plácido Domingo. Il fut également nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO.