Katia et Marielle Labèque

Katia et Marielle Labèque

Katia et Marielle Labèque sont deux sœurs pianistes, célèbres pour leur symbiose et leur énergie en duo. Leurs ambitions musicales se firent sentir très tôt, et elles accédèrent à la renommée internationale avec leur interprétation moderne de la Rhapsody in blue de Gershwin (un des premiers disques d’or de la musique classique).

Biographie complète Site Internet

Biographie

Katia et Marielle Labèque sont deux sœurs pianistes, célèbres pour leur symbiose et leur énergie en duo. Leurs ambitions musicales se firent sentir très tôt, et elles accédèrent à la renommée internationale avec leur interprétation moderne de la Rhapsody in blue de Gershwin (un des premiers disques d’or de la musique classique). Elles poursuivent depuis une superbe carrière, avec des concerts dans le monde entier.

Elles sont des invitées régulières des plus grands orchestres tels le Berliner Philharmoniker, le Bayerischer Rundfunk, le Boston Symphony, le Chicago Symphony, le Cleveland Orchestra, le Leipzig Gewandhaus, le London Symphony, le London Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic, le Filarmonia della Scala, el Philadelphia Orchestra, le Dresden Staatskapelle, le Royal Concertgebouw Amsterdam et le Vienna Philharmonic, sous la direction des grands chefs d’orchestre dont Semyon Bychkov, Lionel Bringuier, Sir Colin Davis, Gustavo Dudamel, Charles Dutoit, Sir John Eliot Gardiner, Miguel Harth-Bedoya, Kristjan Järvi, Paavo Järvi, Zubin Mehta, Seiji Ozawa, Antonio Pappano, Georges Prêtre, Sir Simon Rattle, Esa-Pekka Salonen, Leonard Slatkin, Michael Tilson Thomas ou encore Jaap van Zweden.
Elles ont également fait des apparitions avec des ensembles baroques tels que The English Baroque Soloists avec John Eliot Gardiner, Il Giardino Armonico de Giovanni Antonini, Musica Antica de Reinhard Goebel et l’ensemble Venice Baroque avec Andrea Marcon, et ont également tourné avec The Age of Enlinghtenment et Sir Simon Rattle.

Katia et Marielle ont eu le privilège de travailler avec de nombreux compositeurs comme Thomas Adès, Lousi Andriessen, Luciano Berio, Pierre Boulez, Philip Glass, Osvaldo Golijov, György Ligeti et Olivier Messiaen. Le 26 mai 2015,les deux sœurs ont donné au Walt Disney Hall de Los Angeles la première mondiale du nouveau Concerto pour deux pianos de Philip Glass (écrit pour elles), avec le Los Angeles Philharmonic sous la direction de Gustavo Dudamel. Un nouveau concerto de Bryce Dessner, spécialement composé pour leur duo, verra le jour en 2018.

Les Labèques jouent régulièrement dans les grands festivals et dans les plus prestgieuses salles au monde dont le Vienna Musikverein, le Hamburg Musikhalle, la Philharmonie de Munich, le Carnegie Hall, le Royal Festival Hall, La Scala, la Philharmonie de Berlin, le Hollywood Bowl, le festival de Lucerne, les BBC Proms, ainsi que le festival de Salzburg.
Plus de 33,000 personnes les écoutèrent lors d’un concert de Gala donné au Waldbühne de Berlin, avec le Berliner Philharmoniker dirigé par Simon Rattle.
Pour leur propre label, KML Recordings, les soeurs Labèque ont produit en 2014 l’album Sisters présentant une sélection de morceaux inspirée par leurs vies professionnelles et personnelles. Leurs précédentes parutions comprennent un album dédié à Gershwin et à Bernstein ainsi que leur projet Minimalist Dream House (célébrant les 50 ans de la musique minimaliste).
Katia et Marielle Labèque ont également lancé la Fondation KML, destinée à étendre les recherches et à promouvoir la connaissance du répertoire pour deux pianos à travers des rencontres d’artistes de tous horizons. Un des derniers projets de la Fondation est un concert autour de la musique de Moondog, en collaboration avec la Kings Place de Londres et dans la continuation de leur travail sur les compositeurs minimalistes.

En mai 2015, le spectacle Love Stories avec la composition originale Star-Cross’d Lovers de David Chalmin fut créé à la Philharmonie de Paris. Cette composition originale pour deux pianos, guitare électrique et batterie est basée sur le drame Shakespearien Roméo et Juliette. La chorégraphie pour 7 danseurs fut pensée par le célèbre breakdancer Yaman Okur (Madonna, Cirque du Soleil). Le spectacle fut par la suite présenté à Paris, en juin 2016 au Théâtre du Châtelet, et en tournée européenne jusqu’en octobre 2016.
Un public record de plus de 100.000 personnes les vit jouer au concert d’une nuit d’été de l’Orchestre Philharmonique de Vienne en 2016. Plus d’1,5 milliard de personnes suivirent l’évènement à la télévision à travers le monde.
Le label des sœurs Labèque KML Recordings rejoint au cours de l’été 2016 l’historique label Deutsche Grammophon. Une ré-édition en 2 CDs de leur album Minimalist Dream House suivit leur concert à la Philharmonie de Paris le 25 septembre 2016, avec le premier enregistrement de leur projet Love Stories.
Leur premier album studio chez Deutsche Grammophon, dédié au Sacre du printemps de Stravinsky et aux Epigraphes antiques de Debussy paraitra le 18 novembre 2016, en même temps que leur biographie « Une vie à quatre mains » de Renaud Machart, publiée par Buchet-Castel.

 

Une journée avec les sœurs Labèque sur France Musique, jeudi 15 décembre.

F-Musique1