Accueil>Actus>Club Deutsche Grammophon célèbre la nature !
Club Deutsche Grammophon célèbre la nature !
28 jan. 2016 • ActualitésHélène Grimaud

Club Deutsche Grammophon célèbre la nature !

L’homme compose avec son environnement, l’apprivoise et le façonne. De par ses créations, il fait partie intégrante de celui-ci et essaie depuis plusieurs millénaires de le comprendre à travers la science, d’y trouver sa place par le prisme de la réflexion philosophique et de le sublimer par l’art. Le terme nature, trouve d’ailleurs un sens dans chacun de ces domaines. Il peut ainsi respectivement désigner les lois et les principes qui régissent le monde physique dans lequel nous évoluons, mentionner l’essence même des choses, ce qu’elles sont en tant qu’idées et non représentations, ou encore l’ensemble des éléments végétaux et matériels qui nous entourent.

La nature en ces trois sens, est et a été une source intarissable d’inspiration artistique pour l’homme, tant dans l’observation et l’étude de ses constants changements que par le rapport que les humains entretiennent avec elle. On pense notamment à Paul Cézanne – pour ne citer que lui -, tentant inlassablement de saisir la réflexion de la lumière du Soleil sur les versants de montagne Sainte-Victoire. « Celui qui n’a pas le goût de l’absolu se contente d’une médiocrité tranquille », disait l’homme qui aura peint au cours de sa vie plus de 80 tableaux du même mont. Ainsi, végétations luxuriantes, animaux sauvages réels ou issus de l’imaginaire fantastique et monts escarpés, déchaînement des éléments et mouvements des astres, la recherche du Beau absolu et la représentation de la condition humaine ont nourri les énergies créatrices.

Les grands compositeurs ont également essayé d’évoquer la nature dans leurs œuvres. De par ses rythmes, changements de saisons et cycles, mais aussi grâce à ses sons, émis par éléments et animaux, ou encore à travers ses mouvements, la nature se prête par essence à la musique. Vivaldi et Haydn ont tous deux composé des œuvres représentant les saisons, Saint-Saëns écrivit le Carnaval des Animaux, Gustav Holst composa Les Planètes et Beethoven donna à sa 6e Symphonie une couleur pastorale.

Afin d’honorer la nature en tant que source d’inspiration musicale, nous souhaiterions vous présenter trois projets paraissant ces prochains jours.

 

Water – Hélène Grimaud

Helene Grimaud Water

Le nouvel album de la grande pianiste française Hélène grimaud sortira le 29 janvier 2016. « Water » est sans aucun doute le projet son projet le plus personnel. Elle y sonde la force et la beauté de l’eau dans des œuvres pour piano seul de 9 compositeurs – Luciano Berio, Gabriel Fauré, Maurice Ravel, Isaac Albeniz, Franz Liszt, Leos Janacek et Claude Debussy. Le programme est agrémenté de d’intermèdes électroniques évocateurs de Nitin Sawhney, le faisant s’écouler comme l’onde dans le lit d’une rivière.

 

Folle Nature

Folle Nature

Le festival de la Folle Journée de Nantes aura pour thème la nature en 2016. Nous assemblons à cette occasion une compilation reprenant le programme du festival en 4 CDs composés suivant leurs thématiques respectives, à savoir les saisons, les éléments, les animaux et l’homme confronté à la nature. Voici l’anthologie idéale pour complimenter et prolonger l’expérience du festival en compagnie des plus prestigieux interprètes tels que Martha Argerich, Arturo Benedetti Michelangeli, Karl Böhm, Brigitte Engerer, Dietrich Fischer-Dieskau, Renée Fleming, Nelson Freire ou encore Ferenc Fricsay. Ce quadruple album sortira le 29 janvier 2016, en exclusivité chez Leclerc.

 

Ode à la Nature

Ode à la Nature

Ode à la nature vient également accompagner la Folle Journée de Nantes 2016, sans exclusivité de distribution. Retrouvez en trois CDs les thèmes des saisons, des éléments, des animaux et de l’homme confronté à la nature à travers des œuvres sublimées par les interprètes d’exception dans les enregistrements de référence du catalogue de Decca Classics.

Voir La fiche de cet artiste