Accueil>Actus>Hommage à Pierre Henry
Hommage à Pierre Henry
1 déc. 2017 • PanoramasPierre Henry

Hommage à Pierre Henry

Pierre Henry est né le 9 décembre 1927 à Paris, il étudie la musique dès l’âge de sept ans. En 1944 guidé par Olivier Messiaen, il compose et pense à la musique du futur. Sa rencontre avec Pierre Schaeffer est déterminante pour sa création. Inventeur de procédés techniques de composition maintenant largement standardisés, il n’a cessé de donner à cette musique un souffle et une ambition qu’on ne lui soupçonnait pas au départ, en construisant un ensemble colossal et varié d’œuvres qui continuent de toucher tous les publics et toutes les générations. Il a aussi créé un « son » aussi personnel et reconnaissable que ceux des plus fameux musiciens de jazz, et imposé un univers d’une ampleur cosmique, un véritable monde où l’archaïque et le mythique côtoient le familier, et qui chante les émerveillements, les espoirs et les hantises de notre époque.

Nombreux sont les hommages rendus en cette fin d’année à cet immense compositeur qui aura révolutionné la musique de notre temps.

Pour ses 90 ans, paraît chez Decca, en co-édition avec Radio France, un coffret de 12 CD baptisé « Polyphonies », réunissant une sélection de 29 œuvres composées entre 1950 et 2016 (dont 9 inédites).

Radio France consacre un week-end entier au compositeur, « Pierre Henry, un pionnier », du 8 au 10 décembre, avec une série d’événements distillés pendant trois jours : une exposition iconographique, plusieurs concerts (dont le concert anniversaire le 9 décembre avec trois créations mondiales), projections de films et documentaires.

France Musique onsacre son antenne au pionnier de la musique électroacoustique, le samedi 9 décembre.

Un documentaire réalisé par l’INA propose un regard en archives sur le travail et les principales œuvres du compositeur, avec les témoignages de Pierre Henry lui-même, Pierre Schaeffer et Maurice Béjart.

Pour Pierre Schaeffer, Pierre Henry avait un tempérament de feu et de compositeur, se mettant aux techniques d’enregistrement avec une notion scientifique et un don inné irréfutable, devenant le maître du studio en quelques semaines.

Pour Maurice Béjart, la musique de Pierre Henry avait pour effet un lavage de cerveau : traumatisante mais salutaire.

Pour Pierre Henry, sa musique était son univers. A travers les enregistrements, les ballets avec Maurice Béjart et les spectacles, il a proposé une nouvelle façon d’écouter et un univers personnel. Il appelait cela « poésie de musique ».

Pierre Henry était un musicien. Et sa musique, on l’appelle simplement : la musique de Pierre Henry.

Voir La fiche de cet artiste